235 Rue Rochette, Saint-Pascal, QC G0L 3Y0
(418) 492-1660 poste 239

Blog

Le conseil de la MRC de Kamouraska rencontre les candidats des partis politiques

Le jeudi 7 septembre 2018- Fidèle à une habitude qui remonte à près de dix années, le conseil de la MRC de Kamouraska a rencontré mercredi soir, les 4 candidats des principaux partis  politiques pour leur faire part de ses priorités, à l’aube des élections provinciales.

En plus des priorités des municipalités locales, celles au niveau régional ont fait partie des discussions avec les candidats rencontrés individuellement. Au chapitre des sujets abordés, notons la pénurie de main-d’œuvre, l’importance de favoriser un minimum de contenu local dans les appels d’offres pour le matériel roulant, le maintien de la gestion de l’offre en matière d’agriculture, ainsi que la présence du député, pour ne nommer que ceux-là. À ce propos, les élus ont demandé à ce que le bureau du député à l’intérieur de l’Édifice Claude-Béchard soit maintenu et qu’une ressource y soit affectée en tout temps.

Les services de santé au cœur des discussions

Les services de santé ont occupé une place importante au cours des rencontres. À ce chapitre, outre le souhait d’une gouvernance des CISSS davantage décentralisée vers les territoires de MRC, le conseil de la MRC a soulevé que des situations de découvertures telles que celles vécues durant la dernière année sont inacceptables et ne doivent plus se reproduire. Les élus ont ainsi demandé aux candidats de prendre des engagements fermes en ce sens.

L’environnement et l’aménagement ont également été abordés lors des échanges, notamment en ce qui a trait aux longs délais du traitement des demandes au Ministère de l’environnement, ainsi qu’aux décisions souvent défavorables de la Commission de Protection du Territoire Agricole. (CPTAQ) «  Notre MRC est actuellement incapable de bien assumer son rôle en matière d’aménagement du territoire, se butant constamment à des décisions défavorables de la CPTAQ en matière d’agrandissement de périmètre urbain. Nous voulons que des améliorations soient apportées. Il en va de la vitalité de nos communautés », de dire le préfet, M. Yvon Soucy. Ce dernier ajoute que les rencontres furent intéressantes et les candidats bien préparés.

Rappelons que les kamouraskoises et les kamouraskois seront appelés aux urnes le 1er octobre prochain.

-30-