235 Rue Rochette, Saint-Pascal, QC G0L 3Y0
(418) 492-1660 poste 239

Blog

Les producteurs agricoles au cœur d’une grande démarche pour la rivière Ouelle

Une quarantaine de personnes étaient réunies le 25 avril dernier à Rivière-Ouelle pour l’activité de lancement du projet « Le bassin versant de la rivière Ouelle : des ressources à protéger », organisée par le Groupe conseil agricole de la Côte-du-Sud. Producteurs agricoles, intervenants de différents organismes et élus municipaux ont participé à cette journée d’information et de discussions sur les différentes actions à mettre en œuvre pour préserver les terres agricoles, les bandes riveraines et améliorer la qualité de l’eau.

L’équipe de conseillers en agroenvironnement du Groupe conseil agricole de la Côte-du-Sud, dont madame Sylvie Choquette et monsieur Marc Montpetit, ont présenté le projet qui se veut une grande démarche concertée avec les producteurs et la Municipalité de Rivière-Ouelle, le MAPAQ, la MRC de Kamouraska, le Syndicat de l’UPA de Kamouraska ainsi que l’Organisme de bassin versant de Kamouraska, L’Islet et Rivière-du-Loup (OBAKIR). « L’implantation d’une stratégie pour la protection de nos bandes riveraines, de nos sols et rivières fait partie de la mise en œuvre de notre plan de développement de la zone agricole et le travail de concertation entre les différents acteurs est primordial. », de dire le maire délégué à l’agriculture et au bioalimentaire, M. Rosaire Ouellet. Suite à cette présentation, les participants ont pu entendre des exemples provenant de différentes régions du Québec.

L’après-midi était consacré à des échanges entre les participants sur les actions possibles à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs tels que garder le sol en place, filtrer les matières fertilisantes et favoriser la biodiversité. Les discussions étaient riches en partage de connaissances et de savoir-faire de la part des producteurs. Non seulement il a été question de préserver une bande riveraine mais également de l’importance des différentes pratiques culturales dont les cultures permanentes qui ont un impact positif sur la qualité des sols et de l’eau. Tel que mentionné par les producteurs, chaque secteur du bassin versant a ses particularités et ses contraintes selon le sol et la rivière.

Les producteurs ont aussi soulevé les enjeux auxquels ils font face tels que les débordements de la rivière au printemps ou l’érosion liée au mouvement des marées. Conscients que chaque producteur doit composer avec les défis de la nature, les conseillers du Groupe conseil agricole de la Côte-du-Sud ont prévu rencontrer individuellement chacun des producteurs de la rivière Ouelle pour établir le portrait de la situation et cibler avec eux les actions à réaliser. Mme Choquette et M. Simard ont d’ailleurs mentionné à quelques reprises l’importance de travailler ensemble dans ce processus.  « Il est nécessaire d’organiser des rencontres comme celle d’aujourd’hui pour débuter afin d’outiller nos producteurs. C’est aussi pour cette raison que nous avons créé il y a quelques années, le comité de la rivière Ouelle », de conclure M. Louis-Georges Simard, maire de Rivière-Ouelle.

-30-